Itinéraire d’une semaine en Jordanie

itinéraire jordanie

La Jordanie est un pays magnifique, aux paysages hors du commun. Qualifié de « Paradis au sein du Moyen-Orient » du fait de sa stabilité, le pays accueille de nombreux réfugiés. Malheureusement, du fait de la situation conflictuelle dans la région, le tourisme a chuté de 80 %. Pourtant, la Jordanie mérite le voyage et a beaucoup à offrir. On s’y sent d’ailleurs bien en sécurité. Marie a été y faire un tour pendant une semaine, avec sa famille, en voyage organisé. Voilà l’itinéraire qu’ils ont suivi. En espérant que ce récit vous donnera envie de vous y rendre à votre tour. 

Jour 1 – Amman et châteaux dans le désert

La première matinée a été consacrée à la découverte de la capitale : Amman. Située au Nord-Ouest du pays, c’est la plus grande ville de Jordanie. Direction tout d’abord la citadelle, au cœur de la ville, au sommet d’une colline. C’est un des sites habités les plus anciens du monde. Des colonnes du temple d’Hercule, datant de la période romaine, sont d’ailleurs encore debout. Pour commencer la visite de la ville, il n’y a rien de mieux, puisque la citadelle offre une très belle vue sur la ville « blanche », appelée ainsi du fait de l’utilisation de calcaire pour construire les bâtiments. Direction ensuite le théâtre antique d’Amman, contenant plus de 6000 places, toujours utilisé pour des spectacles.

amman-ville

temple-hercule

Dans l’après-midi, direction l’est du pays, vers les châteaux du désert, datant des VIIe et VIIIe siècles. Le premier arrêt est à Azraq, ville abritant le Qasr Azraq, à environ 100 km d’Amman. Cette forteresse, construite en basalte, présente une structure carré avec une cour centrale. La particularité de ce château est ses portes en pierres, très lourdes.

qasr-al-azraq

Deuxième arrêt au Qasr Amra, un petit château, remarquable par les fresques qui ornent ses murs intérieurs. Il est d’ailleurs classé au patrimoine mondial de l’UNESCO. Après la visite, nous nous sommes vu offrir le thé par un Bédouin, qui nous a également fait une démonstration musicale avec un instrument traditionnel.

qasr-amra

Enfin, notre dernier arrêt fut pour le Qasr Kharana, dont l’agencement à l’intérieur évoque un hôtel. Mais comme pour la plupart des châteaux du désert, leur fonction passée reste assez vague.

qasr-helana

Jour 2 – Jerash et Ajloun, vestiges du passé

Le deuxième jour fut également l’occasion de faire un saut dans le temps. Nous avons d’abord visité le site archéologique de Jerash, au nord du pays, meilleur exemple de ville gréco-romaine du Moyen-Orient. C’est le deuxième site le plus important de Jordanie, après Petra. La ville, à l’origine nommée Gerasa, fut fondée au IVe siècle av. J.-C. De nombreux monuments ont pu être rénovés à la suite de fouilles importantes. Ainsi, en se baladant dans le site, il est très aisé de se projeter dans le passé. Mais il semblerait que la plus grande partie du site soit encore enterrée. Je vous conseille fortement de faire la visite avec un guide, pour ne rien louper des détails de cette cité.

jerash
jerash-2

Dans l’après-midi, nous sommes partis pour Ajloun, abritant un imposant château, construit par les sarrasins pour lutter contre les croisés. Au sommet d’une colline, la forteresse offre une vue magnifique sur la région.

citadelle-ajloun

ajloun

Jour 3 – Le Jourdain et la mer morte

En ce troisième jour, avant de partir pour la vallée du Jourdain, nous sommes allés voir le château d’Iraq Al-Amir, dans la province d’Amman. Le monument date du IIe siècle av. J.-C.

Puis direction Béthanie, dans la vallée du Jourdain, site où Jésus aurait été baptisé par Jean-Baptiste. Sa découverte est très récente, puisque les fouilles ont commencé en 1996 et que le site a été reconnu par le Vatican en 1999. Au-delà de l’aspect spirituel, la particularité de ce site est qu’il forme une partie de la frontière avec Israël. Le lit du Jourdain ayant fortement diminué ces dernières années, il est possible de le traverser aisément. Autant dire que le site est bien surveillé ! Il est tout de même possible de toucher l’eau.

bethanie

Après cela, nous sommes allés faire un petit plongeon dans la mer morte. Enfin … façon de parler ! Puisque, le taux de sel nous fait remonter immédiatement à la surface. L’effet est très particulier et difficile à expliquer. Il est tout à fait possible de lire sans problème dans la mer morte. Par contre il faut éviter de boire la tasse ou de mettre la tête sous l’eau si vous tenez à vos yeux ! Nous n’y sommes pas resté plus de 20 minutes, la peau commençant à tirailler. N’hésitez pas à prendre 2 bonnes douches après la baignade !

mer-morte

Jour 4 – La route des rois

La matinée de ce quatrième jour, fut également spirituelle puisque nous sommes allés à l’église Saint Georges de Madaba, où l’on retrouve les vestiges d’une carte de la terre sainte. Lors de sa construction, une mosaïque fut découverte, représentant plus d’une centaine de sites de la région, datant du VIe siècle.

Nous sommes ensuite grimpés au Mont Nébo, où Moïse aurait jeté un dernier regard sur la terre sainte avant de mourir. Le mont offre une très belle vue sur la région.

Puis nous avons emprunté une partie de la route des rois pour nous rendre à Kerak. La vue est simplement magnifique, à couper le souffle. La route sillonne le paysage rocailleux, très sec. Le plus impressionnant est qu’une fois sur les hauts plateaux le décor change radicalement ! Faites le test : fermer les yeux 1 minute avant d’arriver dans la vallée (sauf si c’est vous qui conduisez !).

route-des-rois

vallee-des-rois

Une fois arrivés dans la ville de Kerak, nous avons visité le château fort Kerak de Moab, construit par les croisés et présentant un bel exemple d’architecture de cette période : mélange européen, byzantin et arabe.

citadelle-kerak

Jour 5 – Petra

Le cinquième jour fut consacré à la visite du site de Petra, cité nabatéenne datant du VIe siècle av. J.-C. Cette ville rose rouge est une des sept nouvelles merveilles du monde et mériterait amplement sa place parmi les merveilles du monde antique. C’est sans doute l’attraction la plus importante de Jordanie. Un article y sera consacré pleinement, donc je ne rentrerai pas ici dans les détails.

petra

Jour 6 – Le Wadi Rum

Enfin, notre semaine s’est achevée avec une virée dans le désert du Wadi Rum. Célèbre pour avoir abrité Lawrence d’Arabie, les paysages sont grandioses : canyons, arches naturelles, falaises, grottes … Nous avons fait un tour en 4×4 dans cette très grande vallée érodée. Ce fut tout simplement magique ! Ce désert a d’ailleurs servi de décors à plusieurs films dont celui consacré à Lawrence d’Arabie et récemment « Seul sur Mars ». Nous ne pouvions espérer mieux pour notre dernier jour. Encore une fois il est difficile de retranscrire ce sentiment d’admiration mêlé à la sensation d’être tout petit. Ne passez pas à côté si vous allez en Jordanie !

wadi-rum

wadi-rum-2

wadi-rum-3

Une semaine est une bonne durée si vous souhaitez découvrir la Jordanie. Mais si vous avez l’occasion de rester plus longtemps, faites-le ! Nous ne sommes restés qu’un jour à Petra, mais en vérité il faut 3 jours pour bien découvrir le site.  Je pense également que rester plusieurs jours au Wadi Rum vaut le coup.

L’aperçu que j’ai eu du pays m’a fortement donné envie d’y retourner. Mais cette fois-ci, je me tournerai surement vers un trek, pour profiter pleinement de ces paysages grandioses !

Et vous, avez-vous déjà été en Jordanie ? Qu’en avez vous pensé ? Dites le nous en commentaire. Et si vous êtes en train de préparer un voyage en Jordanie n’hésitez pas nous poser vos questions 🙂

Et pour voir la vidéo de cette semaine c’est par ici !

Share This:

2 commentaires

  1. Laurent Prin Répondre

    Un tout grand merci pour nous avoir fait partager votre séjour. On a bien compris , il faut y aller. En attendant , nous allons garder précieusement cette url si riche en enseignement .
    MERCI

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge