L’île de Vancouver

île-de-vancouver

Lors de notre passage en Colombie-Britannique, nous avons passé trois semaines sur l’île de Vancouver et quelques îles voisines. Voici nos suggestions d’activités et de lieux à découvrir.

Nanaimo

nanaimo

Que faire ?

Le musée de la ville ne coûte que 2$ par personne. Il permet d’en connaître un peu plus sur la ville, son histoire, ses activités, etc. La ville ayant eu une activité minière importante, on retrouve notamment une reproduction d’une mine grandeur nature.

Il y a quelques parcs dans la ville, notamment le Bowen parc où nous nous sommes baladées, le temps d’une matinée. Un sentier longe la rivière, dans la forêt, avec des panneaux explicatifs sur la faune et la flore locale.

Notre avis est partagé sur Nanaimo. Nous n’y sommes pas restées longtemps, mais nous avons pu voir que le centre ville, proche du front de mer, n’est pas très grand et peu animé hors saison. Cependant, il est possible de s’y déplacer facilement. Le vieux quartier, avec quelques boutiques et des maisons colorées, est également un endroit sympa pour se balader à pied.

Où se restaurer, sortir ?

Le bar The Vault est un endroit très sympa pour passer une bonne soirée. On peut s’y restaurer, boire une bière brassée sur l’île et écouter de la musique. En effet, des soirées open mic et des concerts sont souvent organisées. Pendant que nous y étions, nous avons vu plusieurs artistes amateurs se succéder sur la petite scène ouverte.

Le Serious coffee, situé à côté du musée, est classé comme l’un des meilleurs endroits pour tester la « Nanaimo bar », la pâtisserie typique de la ville.

Un restaurant de gaufres dans le vieux quartier offre un large choix et notamment quelques possibilités de gaufres salées. Nous nous sommes laissées tenter par la gaufre brie, noix et miel.

Hornby island

hornby-island

Que faire ?

Hornby island est une petite île à l’est de l’île de Vancouver. Pour s’y rendre, il faut prendre un premier ferry depuis Buckley Bay jusqu’à Denman island, puis un second ferry de Denman à Hornby island. Entre les deux, il faut traverser l’île et si comme nous, vous n’avez pas de voiture, il faut trouver une personne sympathique qui peut vous prendre avec elle.

Sur l’île d’Hornby, il n’y a pas beaucoup d’activités, surtout en basse saison. Les quelques jours passés sur l’île nous ont surtout permis de nous reposer. Il y a tout de mêmes de belles balades à faire, chacune étant différente par les points de vu et les terrains traversés.

Tofino

tofino

Que faire ?

Cette ville est surtout réputée pour le surf. De notre côté, nous avons décidé de tester le paddleboarding. Nous avons fait une sortie de deux heures avec T’ashii paddle school. L’expérience était vraiment chouette, d’autant plus que nous n’étions que toutes les deux avec le guide. Nous avons pu voir un pygargue à tête blanche, emblème des Etats-Unis, une méduse qui ne pique pas et un phoque assez curieux. L’endroit où avait lieu la sortie est très paisible et le paysage est magnifique.

En nous baladant dans la ville de Tofino, nous sommes tombées sur une galerie d’art. Les peintures exposées, toutes du même artiste, valent le coup d’œil.

Enfin, vous pouvez marcher le long des plages. Il y a également une balade au cœur de la forêt, débouchant sur Tonquin beach et Third beach.

Où se restaurer, sortir ?

Le Jack’s pub, situé non loin du port, est le bar où les Tofinonais (oui on l’a inventé !) se retrouvent. Il est possible de s’y restaurer et de boire une bonne bière. Nous y avons passé une bonne soirée, le mercredi soir c’est karaoké.

Le restaurant sobo, à la déco cosy, offre un large choix dont des plats végétariens/vegans. Le prix est correct et nous y avons très bien mangé.

Victoria

victoria

Que faire ?

Cette ville est la capitale de la Colombie-Britannique et c’est la plus grande ville de l’île de Vancouver. L’office de tourisme propose des cartes pour visiter la ville et ses différents quartiers en autonomie. Nous retenons principalement de notre tour le « Fisherman’s wharf » avec ses maisons flottantes originales et colorées, ainsi que le breakwater, une ancienne jetée de débarquement pour les migrants. Il ne faut pas non plus louper le quartier de Chinatown, qui est le plus vieux du Canada. La ville est aussi à voir de nuit, avec ses nombreuses illuminations, notamment le contour du parlement de Colombie-Britannique.

Un des autres monuments phare de la ville est le Royal BC museum. N’hésitez pas à y aller, il vaut vraiment le détour ! Lorsque nous y sommes allées, nous avons vu une exposition temporaire sur les mammouths. Très bien faite et interactive, nous y avons passé plus d’une heure sur les deux heures dont nous disposions. Nous vous conseillons alors de prévoir au moins trois heures pour la visite, afin de ne pas courir comme nous pour le reste du musée ! Sachez que vous pouvez sortir du musée pour faire une pause et y revenir plus tard dans la journée.

Où se restaurer ?

Il y a plusieurs restaurants « Noodle box » à Victoria, proposant différentes saveurs de nouilles sautées. On peut y choisir le degré de piment (médium étant déjà bien piquant !) ainsi que des options végétariennes/vegans. Nous avons testé la recette avec du beurre de cacahuète et nous avons beaucoup apprécié.

Le meilleur endroit pour manger un fish & chips, est le blue fish red fish. Situé sur les docks, près du terminal d’hydravion, le foodtruck propose plusieurs plats à base de poisson dont le fish & chips traditionnel et du poisson juste grillé. Délicieux !

Green cuisine, dans Market Square, est un restaurant végétarien sur le principe du self-service, où l’on paye son assiette au poids.

Sidney

sidney

Nous avons passé quelques jours à Sidney, car c’est dans cette ville que se trouve le terminal de ferry pour l’archipel San Juan.

Que faire ?

Nous avons profité de notre passage à Sidney pour faire un tour en zodiac, dans le but d’apercevoir des mammifères marins. Nous avons choisi la compagnie Sidney Whale Watching. Respectueuse de l’environnement, elle ne propose que des excursions en zodiac. Nous sommes parties au large pendant plus de trois heures, et nous avons eu la chance de faire de très belles observations : une baleine à bosse avec son petit, une famille d’orque (avec « Granny » l’orque la plus vieille du monde), et des dauphins joueurs. Nous ne pouvons que vous recommander Sidney Whale Watching. De plus, sachez que vous avez plus de chance de voir des animaux en partant de Sidney. Il semblerait que ce soit la meilleure localisation.

Où se restaurer ?

Le Bistro Suisse propose des spécialités typiques, à base de fromage et de pommes de terre. Un régal, surtout quand le fromage français commence à vous manquer !

Le meilleur endroit pour manger des sushis à Sidney est semblerait-il Green wasabi sushi. Et effectivement, le choix est large et les produits sont très bons et frais.

Orcas Island

orcas-island

Nous avons donc pris le ferry sur l’île de Vancouver depuis Sidney pour l’archipel San Juan dans l’état de Washington, aux Etats-Unis. Nous avons passé quelques jours sur Orcas Island, où Ryan, un couchsurfer nous avait invité.

Que faire ?

La météo n’était pas au rendez-vous, donc notre vision est un peu érodée. Néanmoins, nous avons pu faire une jolie balade jusqu’à un belvédère nommé « ship peak », offrant un point de vue sur l’archipel. Il semblerait que la balade du Mont Constitution vaille vraiment le coup.

Nous avons tout de même eu la chance d’aller pêcher du crabe avec Ryan, de dormir dans une cabane dans les arbres et de profiter de son sauna entièrement construit par lui-même.

Nos trois semaines sur l’île de Vancouver sont passées très vite, nous y avons fait de belles rencontres et découvert de très beaux paysages. C’est un passage qui nous semble incontournable lorsque l’on visite l’Ouest Canadien. 

Share This:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge