Que faire en Patagonie Argentine ? Nos visites à El Calafate et El Chalten

Après notre passage à Ushuaia, nous nous sommes dirigées vers El Calafate et El Chalten, deux villes argentines où les amoureux de randos et de grands espaces sont comblés. Nous vous racontons ici ce que nous y avons fait.

El Calafate

El Calafate est une petite ville touristique où vous trouverez beaucoup d’auberges de jeunesse, de restaurants, et d’agences proposant des tours vers le Perito Moreno. Durant la période où nous y étions, avait lieu un festival : la Fiesta del Lago Argentino. Ce festival attire énormément de monde ! Nous avons pu assister à quelques concerts sympas, de stars de la musique argentine.

Si vous avez le temps, vous pouvez aussi aller voir le petit sentier interprétatif dans le parc de l’office du tourisme. Nous voulions le faire avant de prendre notre bus, mais malheureusement, c’était fermé. Heures d’ouverture : du lundi au vendredi de 8h à 16h.

Mais la principale attraction aux alentours de El Calafate est le glacier Perito Moreno.

Notre journée au Perito Moreno

Nous avons décidé de nouveau de tenter le stop pour nous rendre au glacier. Après une petite demi-heure postées sur la route principale de la ville, une voiture nous a prises et nous a déposées à l’entrée du parc national Los Glaciares (il y a environ 50 km entre la ville est l’entrée du parc). Après nous être acquittées des 330 pesos chacune (environ 20€), nous avons de nouveau fait du stop pour arriver au parking (environ 30 km entre l’entrée du parc et le parking). Nous avons fait le trajet avec une gentille famille argentine, venant de Buenos Aires.

faire-du-stop

Plusieurs sentiers aménagés partent du parking et offrent différentes vues sur le glacier. Celui-ci est impressionnant ! Nous avons pu entendre les craquements de la glace et voir à plusieurs des blocs tombés en faisant un bruit fracassant ! On se rend bien compte que le glacier est en mouvement constant. Il mérite amplement son classement au patrimoine mondial de l’Unesco. Et il semblerait que sa superficie soit l’équivalent d’une ville comme Buenos Aires !

perito-moreno

Il est également possible de faire un « mini-trek » sur le glacier en réservant avec une agence. Pour notre part, ayant déjà marché sur un glacier dans les rocheuses canadiennes, nous avons préféré prendre notre temps sur les sentiers pour observer le glacier sous toutes ses formes. En plus, le soleil était au rendez-vous.

perito-moreno-panorama

Pour ceux qui ne souhaitent pas tenter l’auto-stop, le bus aller-retour d’El Calafate au Perito Moreno coûte 400 pesos/pers. 

Balade à la laguna Nimez

Réserve écologique se situant à 10 minutes à pied du centre ville, la laguna Nimez est une « annexe » du Lac Argentino. L’entrée pour faire le sentier interprétatif coûte 150 pesos. Au cours de la visite, nous avons pu observer de multiples oiseaux. Mais n’ayant pas de jumelles (nous n’avions plus assez de monnaie pour en louer), l’observation est restée limitée. Cependant, nous avons appris pleins de choses sur les oiseaux de Patagonie et vu de beaux paysages.

laguna-minez

Se rendre de Ushuaia à El Calafate

Nous avons choisi l’option Bus. Pour cela, il a d’abord fallu nous rendre à Rio Gallegos pour ensuite reprendre un bus pour El Calafate. Départ 5h du matin, arrivée 1h du matin le lendemain. Longue journée ! Durant le premier trajet, il y a un passage au Chili. Il faut donc passer deux fois la frontière. Ce qui signifie descendre du bus, passer la douane, avoir un tampon sur son passeport, et ça deux fois. De plus, il y a également un passage à faire en ferry.

Tarif : environ 69 €

Où dormir ?

Nous avons logé 4 nuits à Cambalache hostel. C’est une auberge de jeunesse qui venait tout juste d’ouvrir ses portes le soir où nous sommes arrivées. Le personnel est absolument adorable !

Tarif : environ 18€ la nuit (en haute saison, durant le festival del lago)

El Chalten

el-chalten

El Chalten, c’est un peu le repère des baroudeurs. Petit village au pied des Andes, en Patagonie Argentine. Premier point très positif : il n’y a pas à payer l’entrée au parc national des glaciers, on s’y trouve déjà. Donc toutes les randonnées sont gratuites. En plus, elles sont quasiment toutes accessibles depuis le village. Nous avons décidé d’en tester quelques-unes.

La balade des miradors et celle de la cascade Chorillo

Le premier jour, après s’être installées, nous avons décidé de faire deux petites randonnées. Une, conseillée par notre auberge de jeunesse et l’autre par un blog voyage. En tout, ces deux randos nous ont pris 4 heures, en prenant notre temps.

Nous avons commencé par aller voir la cascade Chorillo. Le sentier de 3 km entre le village et celle-ci débute sur la route. Puis continue sur un petit chemin à plat plus sympa. La direction est très bien indiquée, aucun risque de se perdre ! La cascade que l’on découvre à la fin est jolie. Mais nous n’avons pas trouvé cette randonnée exceptionnelle. D’autant plus qu’il y avait du vent et un peu de pluie.

Nous avons eu de la chance pour la suite, la pluie s’est arrêtée, alors que nous traversions la ville vers l’autre randonnée. Le départ de celle-ci s’effectue au niveau du centre d’informations du parc. Avec un peu plus de dénivelés que la première balade, on atteint deux miradors.

Le premier, mirador de los condores, offre une vue sur la ville et la vallée. Nous avons d’ailleurs pu y apercevoir un condor et une sorte de tatou. Le deuxième, mirador las aguilas, offre une vue imprenable à 360° et sur le lac Viedma. Nous avons beaucoup plus aimé celle-ci, même si le vent était très fort sur les hauteurs !

La laguna Torre

Pour notre deuxième jour, accompagnées du soleil, nous nous sommes rendues jusqu’à la Laguna Torre. Le sentier de 9 km qui y mène passe par plusieurs milieux, rendant la balade très agréable. Cette randonnée est assez facile, car il n’y a pas un grand dénivelé.

Nous avons mis 6 heures à faire l’aller-retour, en faisant la pause pique-nique à la lagune. Cette lagune, au pied d’un glacier, est très belle. Quelques morceaux de glace y flottent. Tout au long du sentier, des panneaux indiquent le nombre de kilomètres parcourus, parfait pour se motiver !

La lagune de los Tres : admirer le Fitz Roy

Pour notre dernier jour, nous avons monté une team française avec Joana (rencontrée au Brésil et revue plusieurs fois depuis) et Lucile et Mélanie (rencontrées à El Calafate). Nous voilà donc parties à 5 pour le Fitz Roy, montagne emblématique de cette région. Dès le début de la rando, nous avons pu l’apercevoir, et ce jour là, il était bien dégagé !

Après 10 kilomètres, nous sommes arrivées à la lagune de los Tres, point final pour voir au plus près le Fitz Roy. Le dernier kilomètre est assez rude, puisqu’il y a 400 mètres de dénivelés ! Mais la vue vaut vraiment la montée, la couleur du lac est magnifique et la montagne est imposante.

Nous avons mis presque 10 heures pour cette randonnée, car nous avons bien profité du magnifique temps, en s’arrêtant à chaque point de vue, puis une pause repas et une pause goûter !

Se rendre de El Calafate à El Chalten

Des bus font le trajet tous les jours. Nous avons pris celui de 18h avec la compagnie Marga, que nous avions réservé à l’avance. Voici différents sites pour réserver vos bus : busbud,  plataforma, reccorido. Le trajet dure 3 heures et coûte environ 23€.

Où dormir ?

Nous avons passé nos 4 nuits à l’auberge de jeunesse Rancho Grande, qui fait partie de la gamme Hostel International. C’est une très grande auberge avec tout le confort nécessaire, et un restaurant ouvert 24h/24. Le prix de la nuit est d’environ 18€.

Share This:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge