Découvrir Santiago et Valparaiso, 3eme étape au Chili

En quittant la Patagonie, nous nous sommes envolées pour la capitale du Chili : Santiago de Chile. Après quatre jours à découvrir la ville, nous sommes parties vers Valparaiso, où nous sommes restées cinq jours. Voici le récit de nos visites de ces deux villes.

Santiago

A Santiago, nous avons eu la chance d’être hébergées en couchsurfing, chez un couple adorable, Magdalena et Tiago. Nous avions notre propre chambre et notre propre salle de bains ! Nous étions dans le quartier résidentiel « La Providencia« . Le centre-ville est facilement accessible en métro.

Quartier Bellavista

Le premier soir, nos hôtes nous ont emmené faire un tour dans le quartier Bellavista. C’est le meilleur endroit pour sortir manger, boire un verre entre amis ou encore faire la fête. Nous nous sommes arrêtés au bar José Ramon où nous avons dégusté des sandwichs succulents et une bonne bière ! Je (Marie) vous conseille le végétarien, un délice ! Le quartier est aussi très sympa pour se balader et s’imprégner de l’ambiance nocturne de Santiago.

Le Free Walking Tour avec Tour4Tips

Bon, vous le savez, nous sommes des adeptes inconditionnées des FWT (va-t-on le répéter à chaque fois ?). Celui proposé à Santiago est fait par la même compagnie que celui proposé à San Pedro de Atacama (un de nos préférés) : Tour4tips.

la-moneda

Nous avons choisi le tour de l’après-midi débutant à 15h, devant le musée Bellas artes. Le tour vous emmène voir les principaux sites de Santiago : la place des armes, la Moneda (le palais présidentiel, ou pour être plus juste le bureau présidentiel, car il n’y vit pas), le centre culturel Gabriela Mistral, le quartier bellavista, etc.

Ce tour est très sympa et permet d’en apprendre plus sur l’histoire de la ville et la culture chilienne.

Le Cerro San Cristobal

La colline San Cristobal offre une vue d’ensemble sur la ville. Son sommet culmine à 860 mètres. Pour y monter, vous pouvez tenter les marches, ou bien il y a un funiculaire (2600 pesos AR, le samedi). Préférez un jour de semaine. Nous y étions un samedi et nous avons dû faire la queue un bon moment.

vue-cerro-san-cristobal

Au sommet, on trouve le « sanctuaire de l’Immaculée Conception » avec la statue de la Vierge Marie. C’est un peu l’équivalent du Christ rédempteur au Brésil (j’ai dit « un peu »). Vous pouvez également aller visiter le parc zoologique.

sanctuaire-immaculée-conception

Le Cerro Santa Lucia

Autre colline de la ville, le cerro Santa Lucia offre également une vue sympathique de la ville. Plus petit, son sommet est à 630 mètres. En réalité, cette colline est un parc où l’on peut se balader et flâner à la découverte des fontaines, statues, et autres patios. L’entrée y est gratuite.

Infos pratiques : Pour prendre le métro, vous pouvez soit acheter les billets à l’unité aux guichets, soit acheter une carte BIP (1300 pesos) que vous créditez. Un passage coûte un peu plus de 600 pesos (soit environ 1€).

Valparaiso

A 1h30 de bus de la capitale, Valparaiso est une étape à ne pas manquer dans la région de Santiago. Nous avons passé cinq jours dans cette ville portuaire haute en couleur.

Flaner à la découverte des street-art

Pour nous déplacer dans la ville, nous avons surtout marché. Il est très sympa d’arpenter les rues, de tester différents chemins et d’emprunter les nombreux escaliers et ruelles afin d’observer les murs de Valparaiso. En effet, la cité est, entre autres, connue pour les nombreux street-art qui la colorent. En voici une petite sélection :

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Free Walking Tour avec Val’Otop

En arrivant dans notre auberge de jeunesse, nous avons vu des flyers pour un tour de Valparaiso en français ! Le rendez-vous était à 15h30 au pied de la statue de la Plaza Sotomayor. Nous avons pu en apprendre plus sur l’histoire de la ville et du Chili. Nous sommes allées visiter les Cerro Alegre et Conception, deux des 40 collines de Valparaiso. Et pour finir en beauté, notre guide nous a offert un petit verre de Pisco Sour, le cocktail typique du pays. Nous avons trouvé ce tour très complet et vraiment au top !

valparaiso

Maison de Pablo Neruda

Une des maisons du célèbre poète chilien se trouvant à Valparaiso, nous sommes allées faire la visite proposée par la « Fundation Pablo Neruda ». La Sebastiana, se situe dans les hauteurs du Cerro Bellavista. Sa situation offre une superbe vue sur la mer, un des critères dans le choix de Neruda. Après la visite de toutes les pièces de la maison avec un audioguide, un petit film qui retrace la vie du poète est proposé. Nous sommes ressorties ravies de cette visite, bien faite et ayant permis de connaître ce personnage dont nous ne savions pas grand chose.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Infos pratiques : l’entrée coûte 7 000 pesos. Les audioguides sont disponibles en français.

Vina del Mar

En étant sur la côte chilienne, on nous avait conseillé de passer par Viña del mar, ville balnéaire dans le prolongement au nord de Valparaiso. Cette ville est réputée entre autre pour le « Festival Internacional de la Canción » qui se déroule fin février et invite de grands noms nationaux et internationaux. Malheureusement, nous y étions après le festival.

Nous avons passé une journée à Vina del Mar, avec au programme shopping et free walking tour. Du côté shopping, vu notre budget, nous nous sommes contentées de renouveler nos stocks de produits cosmétiques pour la suite du voyage. Mais la ville offre de nombreux magasins allant de la petite boutique de souvenirs aux boutiques de marques. Les adeptes seront donc comblés !

vina-del-mar

Le free walking tour, proposé ici aussi par Tour4tips, est assez récent. Il n’a été mis en place que depuis 3 mois. Etant peu nombreux au moment du rendez-vous, nous avons eu le droit à un tour privé. Et puisque Camille, une des guides ce jour-là, était québécoise, nous avons eu la chance d’avoir le tour en français ! Au top donc ! Nous avons beaucoup apprécié cette visite qui nous a permis d’apprendre l’histoire de la ville, dont nous ignorions tout.

Les dunes de Concon

Un peu plus au nord que Viña del Mar, les dunes semblent comme un bout de désert au milieu de la ville. L’endroit est réputé pour aller faire du sandboard (comme du snowboard sur du sable, qu’on avait déjà testé au Pérou) et y admirer le coucher du soleil sur l’océan Pacifique. Pour y accéder, il suffit de prendre un des petits autobus qui longent la côte (environ 500 pesos). Et le plus sportif, c’est d’ensuite monter la dune de sable !

Infos pratiques : la location d’une planche coûte 1 000 pesos pour 1 heure.

dunes-concon

Nous avons donc passé un peu plus d’une semaine dans la région de Santiago du Chili. Pendant ces quelques jours, nous en avons appris beaucoup plus sur l’histoire du pays, la culture et les spécialités culinaires. Cette étape marquait également le dernier séjour sur le continent américain. Les aventures continuent vers l’Ile de Pâques puis direction l’Océanie.  

Share This:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge