Découvrir Cuba, son histoire, sa culture et ses paysages : Partie 1

Découvrir Cuba

Pour la quatrième étape de notre tour du monde, nous sommes parties découvrir Cuba. Ce pays chargé d’histoire se distingue aussi par son ambiance atypique. Entre vieilles voitures américaines, villes colorées et culture de la fête, il est difficile de ne pas succomber au charme de Cuba. Dans cette première partie, suivez nos aventures à la Havane. 

La Havane

Arrivées à l’aéroport, nous prenons un taxi (le prix normal est de 25 CUC) pour nous rendre à La Habana Vieja, où nous nous mettons à la recherche d’un endroit pour dormir. En effet, nous ne nous y étions pas prises à temps pour réserver une casa. Les « casas particulares » sont les moyens de logements les plus utilisés par les touristes à Cuba. Les propriétaires des casas sont souvent très serviables et vous aident à organiser votre séjour. Le prix d’une chambre en casa est généralement compris entre 25 et 30 CUC. Nous trouvons finalement la Casa d’Ana et Chuchy, à 5 minutes à pied de la Plaza Vieja.

Les casas proposent souvent un petit-déjeuner, copieux, qui permet de bien débuter une journée de visite (comptez environ 5 CUC). Donc après un bon petit-déjeuner, nous partons à la découverte de la vie locale. Nous commençons par aller visiter le musée de la révolution. Nous en apprenons un peu plus sur l’histoire de Cuba. Enfin surtout sur la révolution contre Batista, menée de 1953 à 1959 entre autres par Fidel Castro, Ernesto Che Guevara et Camillo Cienfuengos.

la-habana

Lorsque nous nous baladons en ville, nous ne manquons pas aux interpellations des Cubains. En effet, comme on nous l’avait annoncé, les Cubains sont très dragueurs. Quasiment dès que l’on croise un homme, nous avons le droit à des « Linda », « Bella », « Hola beautiful girls » etc. C’est « culturel ». Et selon quelques Cubains avec qui nous avons discuté, les filles cubaines apprécieraient et bomberaient leur torse en entendant ces remarques.

Dans la soirée, nous retrouvons deux amies françaises, Victoria et Fanette, qui sont en vacances à Cuba en même temps que nous.

cubaEn ce premier jour, nous avons également été témoins de l’impact du deuil national suite à la mort de Fidel Castro. En effet, nos 9 premiers jours à Cuba ne seront pas animés des musiques et danses qui font la renommée du pays. Il est également assez difficile de trouver des endroits pour siroter un cocktail.

Nous commençons notre deuxième jour de visite en nous rendant au Capitole. Cet édifice imposant a été construit en 1929, sous la dictature, pour accueillir la chambre des représentants et le Sénat. Aujourd’hui, il abrite le ministère des Sciences, des Technologies et de l’Environnement. Mais comme il est en travaux, nous ne pouvons pas aller le visiter.

Nous nous dirigeons alors vers le parking des vieilles voitures américaines, situé dans un des coins de la place. Nous nous faisons bien sûr accoster par tous les chauffeurs qui nous vendent leur tour. Après négociation du prix (25 CUC pour quatre), nous voilà donc parties faire le tour de la Havane. Le chauffeur est très sympa. Il nous donne des explications sur les rues et les bâtiments que nous traversons : la vielle Havane, la Havane centrale, le Velado, etc. Il nous arrête ensuite un instant sur une place pour que l’on se prenne en photo avec la statue de John Lenon (qui n’est jamais venu à Cuba, mais sa musique était beaucoup jouée sur cette même place).

Après ce tour d’une heure, nous allons manger dans un paladar. Ce sont des restaurants familiaux, différents des restaurants touristiques. Celui auquel nous nous rendons ne paie pas de mine, avec seulement 4 tables de 4. Mais nous mangeons pour une dizaine de CUC des plats de qualité et de quantité bien suffisants.

voitures-americaines-la-havane

Après ce bon repas, nous repartons vers la rue Opispo, qui est l’une des plus connues de la Havane. Elle est bordée de petits snacks, restaurants et boutiques de souvenirs. Nous y marchons jusqu’à la place des armes. Cette place est le lieu de la fondation de la ville. Elle est entourée de différents bâtiments dont le musée de la ville (musée de la Ciudad) et la bibliothèque municipale. Autour du petit parc central, de nombreux bouquinistes se sont installés, vendant principalement des livres sur l’histoire de Cuba, la révolution et des autobiographies de Fidel Castro.

Puisque tout était fermé (nous étions lundi), nous décidons de nous rendre à la place de la République, où se trouve l’urne de Fidel Castro. Nous y allons en taxi-vélo. Le trajet dure 30 minutes et nous sentons que c’est assez difficile pour nos deux chauffeurs. Nous descendons même lors d’une montée pour pousser le vélo ! Finalement arrivées à la place de la République, nous tombons sur une foule impressionnante. Tous sont venus rendre un dernier hommage à leur chef d’état. Il y a une queue énorme pour pouvoir accéder à la place. Comme nous ne pouvons rien voir d’autre, nous rentrons assez rapidement.cathédrale la havane

Le matin du troisième jour, nous commençons par visiter le musée de la Ciudad. Ce musée est situé dans une grande bâtisse qui était tout d’abord une église puis fut transformé en maison des capitaines lors de la colonisation des Espagnols. Il comprend plusieurs pièces avec différents objets exposés tels que des sculptures, des reliques de l’ancienne église ou encore de vieux fiacres. Nous avons donc surtout apprécié l’architecture du bâtiment.

En sortant, nous décidons de nous rendre de l’autre côté du bras de mer, au niveau des châteaux fortifiés. Nous ne visitons pas le premier avec le phare, car il est plus petit et moins intéressant (selon le guide Géo).

Nous marchons donc vers la forteresse San Carlos de la Cabana un peu plus à l’est. Là-bas, nous nous promenons sur le haut des remparts puis nous allons voir l’intérieur, mais les salles d’expositions ne sont pas beaucoup ouvertes (à cause du deuil national ?). Nous assistons à un tiré de canon qui a lieu toutes les heures en mémoire de Fidel Castro. En effet, ce jour-là est assez spécial. Le soir il y a une grande commémoration de prévue au niveau de la place de la République pour le départ de l’urne. Nous poursuivons notre visite de la forteresse par une exposition sur Ernesto Che Guevara. Elle est très intéressante et nous en apprenons beaucoup sur sa vie et sur ce qui l’a rendu si célèbre.

christ-havaneNous nous dirigeons ensuite vers la statue du christ, qui ressemble un peu au Corcovado, mais en plus petit. Un des taxi-man nous avait dit en plaisantant que celui-ci se distingue en tenant un mojito dans une main et un cigare dans l’autre. En fait, ses mains sont vides…Quelle déception !

Les musées que nous voulions ensuite visiter étant fermés pour deuil national, nous sommes allées nous balader sur le Malecon jusqu’à la tombée de la nuit. Cette promenade en front de mer est très agréable et offre une belle vue sur la rive d’en face.

La suite dans le prochain article, pour découvrir Cuba et ses paysages magnifiques ! 

Share This:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge