Pérou : notre découverte du Machu Picchu

machu-picchu

En étant au Pérou, nous ne pouvions louper la découverte du Machu Picchu. Nous vous racontons dans cet article nos deux jours d’excursions pour aller admirer ce lieu classé dans les 7 nouvelles merveilles du monde. 

Préambule

Pour ces deux jours d’excursions, nous avons choisi de passer par une agence. A Cusco, des agences touristiques proposant des tours se succèdent à quelques mètres les unes des autres dans les rues les plus fréquentées. Après avoir pris des renseignements à plusieurs endroits, nous nous sommes arrêtées dans une agence avec qui nous avons pu négocier le prix. Nous avons donc payé 73$US pour les deux jours. Ce pack comprend : le transport aller-retour jusqu’à Hydroelectrica (point de départ pour Aguas calientes), le déjeuner et le dîner du premier jour, une nuit à Aguas Calientes (ville au pied du Machu Picchu) ainsi que le petit-déjeuner, et un guide pour visiter le site.

Petit point culture

Ce qui fait du Machu Picchu un lieu tellement extraordinaire est sa situation. Cette création de l’empire inca est perchée à 2 430m d’altitude, au milieu des montagnes et de la forêt tropicale. Le site a été abandonné au moment de la conquête espagnole au XVIe siècle et a été redécouvert en 1911. Son nom, donné au XXe siècle, signifie en langue inca « Vieille montagne ». Pour en savoir plus sur l’histoire de ce lieu classé au patrimoine mondiale de l’UNESCO, rendez-vous sur leur site ici.

1er Jour : De Cusco à Aguas Calientes

A 8h, le mini-bus vient nous chercher à notre auberge de jeunesse à Cusco. Calées à l’arrière, nous n’avons pas beaucoup d’espace et le trajet va durer 6 heures ! En plus, les secousses à chaque dos-d’âne n’aident pas pour se reposer.

Aux alentours de 13h, nous arrivons dans la ville de Santa Teresa, où nous avons le déjeuner compris dans notre tour. Enfin, on nous avait oubliées sur la liste, donc nous avons dû un peu batailler pour avoir notre repas.

A 15h, nous arrivons à Hydroelectrica, terminus du bus. A partir de là, deux options sont possibles pour se rendre jusqu’à Aguas Calientes : soit prendre un train qui fait le trajet en 45 minutes et coûte cher, soit faire le trajet à pied en 2h30 en suivant la voie de chemin de fer. Nous avons opté pour cette deuxième option, qui en plus d’être économique permet de mieux profiter des paysages magnifiques aux alentours.

Pont-sentier

Arrivées à Aguas Calientes vers 17h30, nous sommes accueillies par les guides de notre tour organisé. En fait, nous sommes loin d’être les seules à être attendues sur la place principale de la ville. De nombreux guides crient des noms pour former leurs groupes. Une fois le rassemblement terminé, nous sommes conduits vers notre hôtel. Le confort de l’hôtel est assez basique, mais nous avons une chambre pour nous deux avec salle de bain privée. Pour une nuit, qui sera courte, cela nous convient très bien. Puis, le repas du soir se déroule en groupe dans un restaurant touristique. Pendant ce temps de groupe, nous avons le droit aux consignes pour la journée du lendemain.

2eme jour : Découverte du Machu Picchu, puis retour à Cusco

Le réveil sonne à 3h30. Ça pique un peu, mais la motivation l’emporte sur la fatigue. Vers 4h30, après une demi-heure de marche, nous sommes dans les premiers devant la grille fermée qui mène au sentier du Machu Picchu. A 5h pile-poil, le départ est lancé. On se croirait vraiment dans une course organisée, certains se mettent presque à courir. Il nous faudra alors une heure et demi pour monter les marches menant à l’entrée du Machu Picchu. La petite randonnée n’est pas si difficile en soi, mais avec la fatigue et l’altitude, les jambes sont vite douloureuses et le souffle court.

Arbre-brume

A 7h, nous commençons la visite guidée du site. A cette heure-ci, la brume se lève tout juste sur les ruines du Machu Picchu, ce qui donne une ambiance particulière. Pendant la visite d’un peu plus de 2 heures, nous apprenons pleins de choses sur ce magnifique site. Entre autres, le guide nous explique que Machu picchu signifie « vieille montagne » en langue inca. Mais en réalité, ce nom a été donné au site lors de sa découverte en 1911, et le nom inca d’origine a été perdu au fil du temps.

Machu-picchu-brume

Vers 9h, une fois la visite guidée terminée, nous pouvons encore nous balader entre les ruines. Nous prenons nos photos, comme la majorité des touristes. Les points de vue sont nombreux pour avoir les photos « cartes postales ». Nous profitons encore pendant un peu plus d’une heure et demi. Et nous arrivons même à trouver un petit coin au calme pour nous asseoir et contempler le Machu Picchu quelques minutes.

portrait-machu-picchu

A 11h, il est temps d’entamer la descente. Nous reprenons les mêmes marches que quelques heures auparavant. Puis nous poursuivons sur le sentier longeant la voie de chemin de fer menant à Hydroélectrica. Sur le chemin, nous nous arrêtons manger un petit repas. En effet, nos ventres commencent à être bien creusés après le petit-déjeuner frugal à 4h et les quelques kilomètres déjà dans les pattes.

Nous arrivons à Hydroélectrica à 14h pile, heure de rendez-vous donné la veille pour reprendre le mini-bus pour Cusco. Finalement, nous ne partirons qu’à 15h. Nous sommes de retour à 21h30 à Cusco, bien fatiguées, mais encore émerveillées de cette journée !

Nous sommes très contentes de cette découverte du Machu Picchu. Le lieu est très touristique, comme on nous l’avait dit. Nous avions donc peur de ne pas pouvoir profiter pleinement du site. Mais puisqu’il est grand, l’affluence de touristes ne se ressent pas trop. De plus, le fait d’y aller à 4h du matin, à pied, rend l’expérience vraiment particulière. En conclusion, ce lieu incontournable a bien mérité sa classification dans les sept merveilles du monde !

Share This:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge