A la découverte de Vancouver

lile-de-vancouver

Nous sommes parties à la découverte de Vancouver, en Colombie-Britannique ! C’est dans cette région à l’ouest du Canada que nous avons décidé de passer une grande partie de notre séjour dans le deuxième pays de notre tour du monde. 

Découvrir Stanley Park de plusieurs façons

Le Stanley Park est un endroit incontournable de Vancouver. Le parc est situé au nord-ouest du centre-ville, au bout de la presqu’île. C’est aussi là que se trouve l’aquarium de Vancouver.

Nous y sommes allées plusieurs fois. La première fois, nous avons fait une simple balade pour aller voir les ratons laveurs au « lost lagoon », petit lac à la couleur et l’odeur assez particulière.

raton-laveur-stanley-park

Lors de notre deuxième visite, nous avons loué un tandem pour faire le tour du parc. La location coûte une vingtaine d’euros pour 2 heures de balade. Le tour du parc faisant environ 9 Km, cette durée est suffisante sauf si vous vous attardez trop à chaque endroit ! Nous vous conseillons d’aller un peu à l’intérieur du parc pour voir notamment le « beaver lake », le pôle des totems, l’entrée de l’aquarium. Mais surtout, il ne faut pas louper le sea wall, passage au bord de l’eau sur l’extrémité de la presqu’île.

beaver-lake

Et enfin, étant présentes à la période d’Halloween, nous y sommes retournées pour faire le « Ghost train« . Même si en réalité, le train n’est pas vraiment effrayant, le petit tour d’un quart d’heure est très sympa avec de jolis décors. Cette année, le thème était « Dios de los muertos ». Si vous pouvez y aller, nous vous conseillons de le faire la nuit pour bénéficier de la meilleure ambiance !

Se balader sur les plages

Sunset Beach et English Bay Beach se trouvent à l’ouest de Vancouver, au sud de Stanley Park. La balade le long de ces plages peut se faire facilement à pied ou en vélo sur la piste cyclable qui les longe. Lorsque nous y sommes allées, le beau temps n’était pas au rendez-vous, mais nous avons quand même apprécié cette promenade un peu atypique dans une grande ville.

Kitsilano beach est une autre plage de Vancouver. Elle se trouve un peu plus loin du centre ville mais est réputée pour être un bel endroit de promenade.

plages-vancouver

Aller faire un tour à Granville Island Market

Accessible à pied ou en bus par les ponts (mais c’est un peu plus long), ou par l’eau en navette maritime (autour de 4€ l’aller-retour), Granville Island market est un endroit qu’il ne faut pas louper non plus. Le marché couvert héberge de nombreuses étales avec produits locaux, pour tous les goûts. L’ambiance y est chaleureuse. Sur l’île, vous trouverez également d’autres magasins, galeries d’art et boutiques de souvenirs.

Nous avons choisi de faire un « food tour » dans ce marché. Le principe est de suivre un guide qui nous fait découvrir les spécialités locales tout en donnant des informations sur les différents stands rencontrés. Nous avons donc pu tester un petit plat de légumes et houmous accompagné d’un vin blanc, un café élaboré sur place, du pain aux différentes saveurs, de la charcuterie (dont du cerf et du bison), du fromage (ah ! le fromage !), un thé chaï, un donut, des pommes, et enfin un carré de chocolat.

Nous avons vraiment passé un super moment, nous ne pouvons que vous conseiller cette activité, avec Vancouver Foddie Tours. La guide était adorable et connaissait bien son sujet. Une façon de découvrir le marché autrement.

granville island market

Visiter le musée d’anthropologie

Si vous ne deviez choisir qu’un musée à visiter à Vancouver, c’est celui-ci. Le musée d’anthropologie possède une salle des totems impressionnante, ainsi qu’une grande collection d’objets du monde entier. Bon à savoir : le jeudi soir, il ferme plus tard et l’entrée est moins chère. Notez aussi que le musée est excentré du centre-ville puisque sur le campus de l’université UBC.

musee-danthropologie

Capilano suspension bridge

Capilano suspension bridge est un parc, situé au nord de Vancouver, dont l’attraction principale est son pont suspendu au-dessus du canyon. Une fois le pont traversé, vous pouvez vous promener dans les arbres grâce aux passerelles en bois installées dans la forêt. Enfin, si vous n’avez pas le vertige, vous pouvez emprunter le « Cliffwalk », chemin aménagé au-dessus du précipice, le long de la rivière.

Nous avons passé un bon moment à Capilano suspension bridge. Néanmoins, nous regrettons que le prix soit élevé. En effet, bien que le parc soit agréable, nous ne pensons pas que le prix soit adéquat.

capilano bridge

La tour « Vancouver Lookout »

Nous vous conseillons de le faire au début de votre séjour à Vancouver. En effet, le sommet de la tour offre une vue imprenable sur la ville et ses environs. N’hésitez pas à suivre la petite visite guidée gratuite, vous pourrez en ressortir avec une liste des choses à voir à Vancouver.

De notre côté, nous y sommes montées à la fin de notre séjour. Néanmoins, nous ne l’avons pas du tout regretté puisque nous avons pu voir d’un point de vue différent la ville et ses alentours. Et nous avons pu nous remémorer tout ce que nous avions fait dans les semaines antérieures.

Une fois votre ticket acheté, sachez que vous pouvez revenir autant de fois que vous voulez dans la journée. Nous avons donc profité de cette opportunité pour voir la ville de jour et de nuit.

vancouver lookout

Passer une journée à Whistler

A deux heures de route au nord de Vancouver, Whistler est surtout réputé pour ses activités d’hiver. La ville a d’ailleurs hébergé certaines épreuves des JO d’hiver en 2010.

Nous y avons passé seulement une journée. Malheureusement, le temps était nuageux et nous avons même eu de la neige ! Néanmoins, nous avons pu découvrir la ville et ses alentours. Il y a plusieurs balades à faire.

whistler

Gravir Grouse Mountain

Depuis le centre ville, Grouse Mountain est la montagne la plus proche de Vancouver. Arrivé au parking au pied du mont, il y a deux possibilités pour atteindre le sommet : en 10 minutes avec le téléphérique ou en deux heures environ à pied. Bien sûr, nous avons choisi la deuxième option ! Nous avons gravi les 853 mètres de dénivelés en un peu plus d’une heure trente (quand les meilleurs sportifs le font en moins de 30 min …).

ours_grouse_mountainUn grand chalet se situe au sommet. On y trouve plusieurs choix de restauration et quelques activités. Nous sommes allées voir les petits documentaires proposés dans le « theatre in the sky » : un sur l’histoire des deux ours présents sur le site et un sur l’évolution des oiseaux. Puis nous avons pu observer Grinder et Coola. Ces deux grizzlis ont été recueillis alors qu’ils n’étaient que des oursons. Maintenant trop habitués à l’Homme ils ne peuvent être relâchés. Ils participent donc à la sensibilisation du public.

La descente ne peut se faire qu’en téléphérique.

Pour quelques infos pratiques : l’Aller/Retour en téléphérique coûte 43,95 $ (environ 30 €). Si on prend seulement le retour (montée à pied) c’est 10 $. L’accès au parking peut se faire en transport en commun (depuis le centre ville, se rendre à la station Waterfront pour prendre le SeaBus puis le bus 236). Une navette gratuite depuis le centre ville est mise en place l’été. Le parking est payant pour les voitures.



Le temps que nous avons passé à la découverte de Vancouver nous a permis d’apprécier pleinement cette ville. Il est dit de Vancouver qu’elle est la ville la plus agréable à vivre au monde. Malgré le temps gris et pluvieux que nous avons eu assez souvent, nous confirmons tout de même cette information (mais Montréal reste en top  pour nous !).  

Share This:

1 Commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge